Un bon gynéco pendant la grossesse: un mythe?

Publié le par mamanblogue

divan-gynecologique-table-de-gynecologie-profil-2-moteurs-e.jpg

 

Il y a quelques jours, mon rendez-vous chez le gynéco pour ma dernière échographie a déclenché une belle crise lacrymale (le bébé va bien (ce n'est donc pas pour ça que je pleure)).

"Ben qu'est-ce qu'elle nous fait?" a demandé le gynéco à mon conjoint. Vous noterez le côté "Je ne vous parle pas directement Madame, mais à votre mari".

Et bien voilà, Docteur: je pleure certes parce que j'ai des hormones à la noix, mais je pleure de colère parce que ça fait 2 grossesses que je pense ne pas vivre de manière optimale suite au suivi médical que vous me proposez.
Aujourd'hui, comme à chaque rendez-vous, je suis venue avec mes questions, mes craintes, ma pudeur, mon ressenti. Concernant mes questions, vous ne prenez pas le temps de me répondre ou de m'expliquer ce qui se passe exactement dans mon corps. Je sais ainsi que vous m'avez mise au repos suite à un col ouvert et à un bébé qui se présente, mais je le sais parce que ma sage-femme a eu ces infos, et a confirmé le diagnostic lors d'une consultation d'urgence où vous ne pouviez pas me recevoir.
Depuis le 4ème mois, je me plains de douleurs et m'interroge sur ma vie intime, vous me dites qu'il suffit de s'abstenir pendant quelques mois. J'apprends ensuite par le médecin que j'avais une infection, qui une fois traitée, m'a permis de vivre à nouveaux quelques instants de tendresse.
Je vous confie que j'ai parfois des contractions qui m'inquiètent, que je me suis pourtant mise au repos mais que ce n'est pas toujours évident avec une petite fille de 2 ans. Vous me répondez que si je ne suis pas capable de me reposer chez moi, je n'ai qu'à retourner bosser; et que si j'avais 4 enfants, je me débrouillerai.
Mais ce que j'attends c'est d'être rassurée, de comprendre concrètement ce que je peux faire pour que les semaines à venir gardent au chaud mon bébé, parce que depuis que je dois être allongée j'ai un peu la trouille. J'en ai aussi un peu marre que vous me laissiez les fesses à l'air sur votre "divan gynécologique" pendant 5 bonnes minutes alors que vous finiolez vos papiers, avec en plus mon homme à vos côtés.
Et à chaque consultation, c'est pareil: il faut vous rappeler mon parcours, vous ne connaissez pas mon dossier. Je ne demande pas que vous l'appreniez par coeur, mais prenez des notes bon sang, et consultez les! Je ne mets pas en cause vos compétences et vos connaissances, mais réfléchissez à la relation de soin, parce que si pour vous c'est le quotidien, pour nous ce sont des rendez-vous rares dans une vie. Et je ne fais pas partie de ces femmes qui ont une pleine confiance en ce qu'elles ressentent, alors aidez-moi à bien vivre ces 9 mois, qui sont quand même longs.


Voilà pour mon dernier rendez-vous. C'est peut-être un peu brouillon, un peu bête, mais je note là ces points concrets parce que je m'en souviens bien.
Plus généralement, je dresse pour mes deux grossesses le même bilan. Pour Petite L, j'étais suivie à l'hôpital, ce qui m'a value une prise en charge par plusieurs gynécologues différents. Pour le suivi, c'est bof-bof. Ceci dit, cela peut être un point positif quand l'un des médecins est du même gabarit que mon gynéco actuel (macho et pas à l'écoute), on se dit qu'aux prochain rendez-vous on verra le ou la gentil(le), celle qui nous demande comment on se sent et qui apporte des solutions aux troubles "secondaires". 
L'attitude des gynécologues croisés m'a marquée, et ce même lors de l'accouchement, quand le chef de la maternité est venue me recoudre dans une indifférence totale... Bref, je n'ai rencontré que des toubibs "Dieu tout Puissant", plus inspirés par la technicité que par la personne qu'ils soignent.

Je vis dans une ville en pénurie de gynécologues. On n'a donc pas vraiment le choix. J'avais donc prévu pour ma seconde grossesse d'être accompagnée par ma sage-femme, mais des petites complications m'ont mené rapidement dans le cabinet du gynécologue.
Heureusement, mes séances d'haptonomie avec elle me permettent d'aborder tout ce qui me questionne dans cette grossesse. J'ai aussi profité de l'entretien du 4ème mois avec cette professionnelle. J'aborderai dans un autre article l'intérêt de cet entretien et le professionnalisme des sages-femmes que j'ai pu rencontrer au cours de mes deux grossesses.

Concernant mon expérience avec la gynécologie obstétrique, j'ose espérer qu'elle est isolée et peu représentative. Cependant elle touche à un moment important de ma vie de femme et je trouve nécessaire de souligner les maladresses et matraitances de ce milieu. J'avais lu il y quelques années le livre "Le Choeur des Femmes"(Martin Wincler, P.O.L ), que je conseille vivement parce qu'il nous ouvre un peu les yeux sur cette spécialité médicale, sur les erreurs et le manque de prise en compte des patientes. 
Et vous, comment avez-vous vécu ou vivez vous votre relation avec les médecins lors de votre grossesse? Avez-vous confiance, osez vous dire les choses, avez-vous des réponses?

Publié dans Non mais!

Commenter cet article

Elle 30/03/2012 12:44

Je sais que ce n'est pas un mythe parce que j'en ai croisé une géniale pendant ma grossesse, qui nous a écouté, qui n'a pas fait de toucher parce que j'en avais eu un 2 semaines plus tôt et que ce
n'est pas automatique, qui a répondu à nos questions, bref, une perle que je compte bien revoir ensuite!
Je suis très choquée par le côté "vous aurez une vie intime après" un professionnel de santé n'est pas là pour te dire que tu peux bien patienter hein (sauf s'il y a une réelle contre-indication
médicale) mais ça semble faire partie du personnage... Je n'ai qu'une seule chose à dire, changes-en! :)

mamanblogue 30/03/2012 21:06



Tu as bien raison! Dommage que je n'ai pas eu trop le choix, heureusement la fin est proche! Quand comme toi on tombe sur quelqu'un de bien, c'est sûr qu'il ne faut pas le lâcher, car c'est rare!
Merci de ton comm, à bientôt!



Setjay 24/03/2012 20:55

Oui, je n'y avais pas pensé jusqu'à ce que j'en parle et qu'on me propose cette alternative (je suis fatiguée moi...), je pense que je vais demander à voir quelqu'un d'autre pour ma dernière
visite... J'ai été suivie tout du long par une jeune SF en cabinet et là, à l'hôpital, c'est carrément pas la même chose ! Vivement l'accouchement car ce que je déteste surtout là-dedans, c'est la
surmédicalisation de la grossesse !!!

OlympusMom 23/03/2012 23:08

Tu n'as pas eu de chance :( perso, j'ai adoré la relation avec mon gynéco, et mon chérimari est bien d'accord avec moi. Il m'a toujours rassurée, a pris le temps de nous expliquer, avait un mot
gentil, franchement génial.....d'ailleurs on lui a amené un faire part apres la naissance....

mamanblogue 24/03/2012 11:31



Et bien c'est chouette ces belles histoires! Merci de témoigner du positif! Un bon accompagnement, ca vous change le vécu de la grossesse!



Setjay 23/03/2012 21:22

Ton gynéco est un connard, ms les sf ne sont pas toujours mieux :) il me reste une visite avec elle avant mon troisième accouchement, je me demande si je ne vais pas demander à voir quelqu'un
d'autre...
Je n'ai jamais eu de soucis dans mes précédentes grossesses, et en une visite elle a décidé que j'étais une bonne candidate pour le diabète gestationnel (parce que mon IMC vient de passer en léger
surpoids... Je suis enceinte de 8 mois et je n'ai pris que 6 kgs !!!) + elle m'a trouvé un rdv d'urgence pour une échographie supplémentaire parce qu'elle trouve mon placenta un peu bas. C'est la
première fois qu'on m'en parle durant toute la grossesse, et d'après mes recherches sur le net (tu vois il n'y a pas que les médecins qui n'expliquent pas) si le placenta ne remonte pas je suis
bonne pour la césarienne !!! Sympa d'apprendre ça 15 jours avant et de cette façon...
Et en plus je me fais engueuler parce que j'ai enchaîné mes enfants, et comment je vais faire quand je vais accoucher, et qui va m'aider quand j'aurais les trois à m'occuper, et... De quoi je me
mêle :| :| :|

mamanblogue 24/03/2012 11:28



Le corps de métier ne définit pas la valeur du praticien, c'est sûr, il doit y avoir des bonnes ou des mauvaises sage-femmes, tout comme apparemment de bons gynécos! Si tu en as la possibilité,
peux-tu voir quelqu'un d'autre que ta sage-femme avec qui apparemment ça ne passe pas?



Marie 23/03/2012 14:32

Et bien pas glop ce(s) suivi de grossesse ... Pkoi ne pas juste le faire avec ta sage-femme ou médecin traitant ? C'est ce que j'ai fait pour ma part, et jusqu'au dernier rdv (9eme) moi qui a eu
lieu avec l'obstétricien, je n'ai vu personne d'autres que ma SF ou ma doc (pour suivi du début et arrêt) ...
Pas besoin d'expert surtout si c'est un suivi sur la durée et la confiance que tu recherches :)
bon courage !!

mamanblogue 24/03/2012 11:26



J'avais prévu mon suivi avec une sage-femme pour cette 2eme grossesse, mais quelques petites complications m'ont vite menée chez le gynéco! Mais effectivement, je conseillerai aussi le suivi par
une sage-femme!